Merci à tous nos donateurs, nous avons atteint l’objectif !

20'000 CHF of 20'000 CHF raised

Avertissement Le mode de test est activé. En mode de test, aucune transaction réelle n’est effectuée.

Guinée-Bissau – Construction d’une école communautaire

Guinée-Bissau

De Genève à Gabu

 

  1. Présentation
  2. Le concept du projet
  3. Le partenaire
  4. Guinée-Bissau
  5. Le séjour
  6. Le financement
  7. Les annexes

1. Présentation

 

L’association Unité Jamm est garante de plusieurs objectifs :

  • Tisser des liens de solidarité entre les citoyens du monde
  • Sensibiliser à la lutte contre les différents fléaux (violences, drogues, etc.)
  • Promouvoir la protection de l’environnement
  • Favoriser l’accès à la culture et à l’éducation
  • Améliorer l’accès aux soins et à la santé

Le tout dans un esprit de partage, d’entraide, de tolérance et de paix.

C’est en faisant la paix avec nous-mêmes, entre nous-mêmes, que l’on pourra participer activement à sa propagation à travers le monde.

2. Le concept du projet

 

Le projet rassemble et fédère une vingtaine de jeunes âgés de 17 à 24 ans et résidant dans la région de Genève.

Les jeunes sont mobilisés autour de la question de l’entraide en faisant don d’eux-mêmes et de leur temps et en s’impliquant dans divers évènements tout au long de l’année. Évènements qui permettront la participation directe au financement du projet. Ils devront apprendre à se structurer, s’organiser afin de s’impliquer dans ces activités bénévoles, avant, pendant et après le séjour.

Sélectionnés pour leur engagement, leur dévouement et leur motivation, ils devront cependant se montrer acteurs du projet et seuls les plus investis partiront en Guinée-Bissau.

Cette implication des jeunes aura plusieurs formes :

  • Une réunion mensuelle ;
  • Des manifestations régulières (loto, ventes de pâtisseries, petits
    jobs, repas de soutien, etc.) ;
  • La recherche de sponsors, de donateurs et de matériel (médical,
    scolaire et sportif) ;
  • La préparation d’ateliers favorisant la rencontre et l’échange interculturel sur place ;
  • Des moments de témoignages de leur expérience après le séjour (médias, rapport, restitution publique, etc.) ;
  • Le travail sur place sur le chantier ;
  • L’élaboration du bilan et compte rendu final.

Ils devront également créer à leur retour une exposition photos et un film résumant leurs aventures. Le tout sera présenté lors d’une soirée destinée aux familles, sponsors, donateurs, parrains et communes.

Après chaque manifestation, des statistiques sur l’implication de chaque jeune dans le projet seront réalisées afin d’évaluer le nombre d’actions bénévoles auxquelles chacun aura participé et montré son investissement personnel.

Toutefois, l’équipe du comité et les représentants de chaque commission se doivent d’avoir un rôle de médiateurs auprès des jeunes afin de les soutenir, de répondre à leurs questionnements et de les accompagner de manière concrète et bienveillante dans la réalisation d’un tel projet. L’originalité du projet repose sur leurs investissements dans des actions solidaires de développement et de soutien aux populations locales. C’est pourquoi nous choisissons systématiquement de collaborer avec des associations implantées ici et sur place qui bénéficient déjà de programmes bien définis.

Au premier abord, ces associations n’ont pas forcément besoin de notre intervention, mais elles sont spécialistes du terrain sur place et nous apportent leur expertise et une organisation de toute notre logistique tout en s’occupant du continuum du projet de coopération, ainsi cela nous permet de leur apporter une aide complémentaire.

Cela permettra aux jeunes de vivre une relation intense avec la population, de travailler physiquement sur le chantier, de se décentrer de leur personne pour s’ouvrir au monde et à l’autre, en proposant des activités qu’ils auront choisies et préparées préalablement et dans lesquelles ils se seront investis dans l’objectif de transmettre à l’autre tout en se sentant valorisés, utiles et efficaces.

3. Notre partenaire

 

L’Association Solidarité Guinée-Bissau / Suisse de Genève (SGBS GE)
est apolitique et à but non lucratif. Elle a pour but :

  • Informations et sensibilisation aux membres (logement, travail, droit de vote, social, système scolaire, santé, institutions suisses, Alphabétisations, etc.)
  • Caisses de solidarité (décès, rapatriements, maladies, naissances, mariages, etc.)
  • Faciliter toute initiative sociale, économique et financière des membres ou groupes de membres ;
  • Diffusion de la culture d’origine ;
  • Promouvoir la découverte du patrimoine suisse ;
  • Encourager la formation de leaders outillés dans la gestion de
    projets ;
  • Créer des zones d’intervention en Guinée-Bissau ;
  • Utilisation des Nouvelles Technologies de l’information et de la
    Communication (NTIC)

4. Guinée-Bissau

 

  • La Guinée-Bissau qui doit son nom de sa capitale, Bissau, pour la différencier de la Guinée-Conakry et de la Guinée équatoriale, est un pays d’Afrique de l’Ouest avec une soixantaine d’îles dans l’Atlantique (archipel des Bissagos).
  • Superficie : 36 120 Km2
  • Capitale : Bissau
  • Langues officielles : Créole & Portugais
  • Indépendance : 24 septembre 1973
  • Population (2015) : 1’726’170 hab.
  • Densité : 48 hab./km2
  • Monnaie : Franc CFA

5. Le séjour

 

Le projet durera une année pour la recherche de fonds, sous forme de manifestations et d’envois de dossiers, mais le séjour aura lieu durant les vacances d’octobre 2019 sur une durée de 9 jours. Vendredi 19 octobre au dimanche 28 octobre. Nous dormirons dans une salle de classe dans des conditions modestes.

1er jour

Arrivée à Bissau, déplacement et installation à Gabu

  • Soirée, réunion communautaire, jeunesse en particulier et présentation du plan de travail.

2eme au 6eme jour

Matin : travaux de construction de l’école communautaire, participation au travail sur le chantier avec les villageois

Après-midi : Ateliers d’échanges organisés par les membres d’Unité Jamm pour leur faire découvrir notre culture, l’importance de l’hygiène ou encore la sensibilisation à la pollution.

7eme au 8eme jour

Visite des sites touristiques de l’île de Bubaque. Importance de l’histoire,
des ethnies africaines et de l’esclavage.

9eme jour

Rangement du site, cérémonie traditionnelle de départ, déplacement à Bissau et retour à Genève.

6. Le financement

 

Trois sources de financement sont prévues pour la réalisation du projet.

  • La participation directe des jeunes
    Ils participeront directement au billet d’avion, à raison de 300 frs. par personne.
  • La récolte de fonds par les jeunes
    Ils devront récolter une somme de 20’000 frs par le biais des différentes soirées, ventes et évènements.
  • La recherche de fonds
    Toutes les démarches visant à trouver des partenaires financiers privés
    ou publics ou des donateurs (fonds, communes, privés, etc.).

7. Les annexes

 

Construction d’une école communautaire

Finalité du projet pour l’Association Solidarité Guinée-Bissau / Suisse de Genève (SGBS GE)

  • Contribuer pour le développement local de la région de Gabu, qui compte 47 villages habités principalement par des agriculteurs pour un peu plus de 2’000 élèves.
  • Il y a actuellement 10 écoles publiques dont 4 de construction définitive et 6 de construction précaire en particulier dans le secteur de Bambadinca, il est donc indispensable de les remplacer par cette grande école communautaire.
  • Promouvoir l’accès à l’école à plus de 300 enfants et à 400 adolescents à Bambadinca, en collaboration avec le gouvernement de la région qui assurera par la suite le budget de fonctionnement.

MERCI POUR VOTRE SOUTIEN !

No Comments

Post a Comment

*

code